BILAN POST-ÉTUDE COMPORTEMENTALE – CHAT

Vu en étude de comportement P…, chat mâle castré de 4 ans pour des problèmes de malpropreté quotidienne qui n’ont pas été réglés par les phéromones de synthèse.

– Se soulage systématiquement et quotidiennement en dehors de la litière (selles et urines) quasiment toujours au même endroit (dans le salon, près du mur).
– Elimine en position accroupie, queue horizontale, une flaque de soulagement.
– Partage deux litières couvertes et petites (une en haut et une en bas) avec 3 autres chats (une femelle et deux mâles, tous stérilisés).
– Lorsque la litière vient d’être nettoyée, P… est le premier à s’y rendre, il élimine dedans, ensuite il élimine toujours en dehors.
– Chats qui ne sortent pas, nourris aux croquettes et en gamelle.

– Information importante : Sujet atteint de calicivirose chronique diagnostiquée par un vétérinaire par sérologie dans une forme de virulence faible (gingivite et muqueuse buccale enflée, perte des dents, difficulté à mastiquer). 
– P… partage le territoire avec un lapin de 7 ans/ une chatte de 10 ans/ un Labrador de 2 ans/ deux chinchillas/ un Husky de 9 ans / un Chat d’1 an et un autre chat de 4 ans.

ANALYSE ET GESTION

Il est fort probable que les phéromones de synthèse ne fonctionnent pas car l’organe voméro-nasal de P… (organe de Jacobson) est endommagé par le calicivirus.
– Le nombre de litière est très insuffisant pour 4 chats et leur taille est inadaptée à la taille des chats (plutôt grands). Prévoir une litière par chat et une supplémentaire pour le système. Chaque litière sera fournie d’un substrat différent (sable, copeaux non traités, papier, granulés fins, terre…) afin d’observer le comportement de P… et d’apprécier sa préférence. En couvrir certaines et pas d’autres… Observer… Veiller évidement à ce que les litières soient très régulièrement nettoyées. Peut-être envisager une litière pour P… seul avec ouverture reliée à un collier qu’il est le seul à porter.
– Parallèlement, après nettoyage de la zone souillée au vinaigre dilué, transformer la zone de soulagement de P… en zone d’alimentation (y déposer de la viande crue) et de jeu.

Conseils pour le bien-être de P… Attention, le stress est un facteur de résurgence du calicivirus chronique.
– Test au BARF de 3 mois (donner de la viande crue hachée et tiède pour aider P… à mâcher).
– Nourrir en petits tas (une dizaine) dans la maison et permettre à P… de chasser, de rechercher sa nourriture.
– Une cuill. à café d’huile de saumon dans la ration journalière (Omega 3) en soutien du système immunitaire.
– Envisager l’utilisation d’huiles essentielles en diffusion, mais jamais sur le chat ! Tea-tree, eucalyptus, menthe poivrée pour prévenir/ soigner les infections chroniques.

Compte tenu du risque de contagion, peut-être serait-il judicieux de réserver à P… des zones alimentaire, de boisson et de soulagement auxquelles il serait le seul à pouvoir accéder.

Audrey VENTURA
Comportementaliste chien et chat
Educateur canin
Cynoconsult
06 81 06 55 99
Valenciennes

Leave a Reply